Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l'utilisation.

BANYULS DELS ASPRES • BROUILLA • CAIXAS • CALMEILLES • CAMELAS • CASTELNOU • FOURQUES • LLAURO • MONTAURIOL • OMS • PASSA
STE COLOMBE • ST JEAN LASSEILLE • TERRATS • THUIR • TORDERES • TRESSERRE • TROUILLAS • VILLEMOLAQUE

arc

 

Pour mémoire, le budget d'une collectivité se compose de deux parties principales : la section de fonctionnement, dans laquelle sont inscrites les recettes et dépenses liées au fonctionnement de la communauté de communes (entretien des bâtiments, traitement des agents, services aux familles, aides aux associations, achats et conventions de services,...). La section d'investissement, elle, concentre les recettes et dépenses liées aux travaux d'aménagements dans les communes, à la création de nouveaux équipements publics et à toutes immobilisations.

Fonctionnement

En terme de fonctionnement, l’évolution maîtrisée des dépenses reste à l’ordre du jour, tout en confirmant la place prépondérante du maintien des services à la population.

Ainsi, les orientations fixées par les élus répondent à la poursuite du dynamisme économique engagé sur le territoire, tout en mettant en œuvre des programmes en faveur de la croissance verte, de la préservation de l’environnement et du cadre de vie des habitants. La priorité est donnée à la qualité des services rendus aux habitants et leur développement en adéquation avec les besoins identifiés. Ainsi est prévue l’ouverture de la Maison France Services à destination des administrés, le développement des services à l’enfance et à la jeunesse, la poursuite du schéma directeur de l’eau, et de l’ensemble des compétences assumées en matière de fonctionnement (collecte des ordures ménagères, instructions des autorisations en matière d’urbanisme, soutien aux familles, etc…)

 

  fonctionnement

Investissement

Les orientations sur le programme d’investissement sont élaborées dans le souci constant de préserver notre capacité financière, tant pour assumer les dépenses, que pour maintenir notre épargne. Et les résultats des années précédentes permettent de consolider la capacité d’autofinancement de la communauté, sans priver le territoire de nouveaux projets innovants, porteurs pour l’économie du périmètre de la Communauté.

Le plan pluriannuel engagé dès 2017 permet de fractionner les engagements et de maitriser les réalisations sur les exercices comptables jusqu’en 2021, en répondant à la politique communautaire dynamique en matière économique ou patrimoniale. Chaque fin d’année, les engagements restant à réaliser sont ajustés au regard des évaluations annuelles des dépenses effectivement réalisées sur l’exercice échu.

Les enveloppes budgétaires 2020 répondent aux exigences réglementaires : assumer les charges d’emprunt, entretenir nos équipements propres, procéder aux acquisitions de matériel nécessaire à la bonne exécution de nos services ; ceci en s’assurant de leur conformité aux réglementations nationale, régionale et départementale, tout en répondant aux objectifs d’économie d’énergie, d’accessibilité, et de sécurité

Au-delà de ces dépenses, la priorité encore confirmée cette année, est donnée aux investissements inscrits dans la politique communautaire autour de 3 axes, réaffirmés dans le plan pluriannuel précité. Chacun d’eux est lié au projet de territoire élaboré en concertation avec les élus des communes et les partenaires institutionnels. En effet, le financement nécessaire à l’équilibre de ces investissements demande nécessairement, au-delà de l’autofinancement et de l’emprunt, la mobilisation des partenaires financiers et institutionnels tels que l’Europe, l’Etat, la Région, le Département.

 

 

Le développement économique occupe une place prépondérante dans une logique de soutien à l’emploi, et se confirme notamment par l’engagement de la collectivité dans le schéma régional de développement économique (SRDEII), stratégie territoriale pour la croissance et l’emploi, et par sa politique offensive en matière :

- d’investissements locaux,

- d’accueil de nouveaux entreprenants : engagement de la phase de réalisation  d’ateliers relais, poursuite de l’aménagement et de la commercialisation des Zones d’Activités Economiques, requalification, signalétique, entretien et/ou gestion de 6 zones existantes (Thuir, Trouillas, Banyuls dels Aspres, Fourques et Trouillas).

- de structuration de l’offre de tourisme : poursuite des investissements nécessaires au rayonnement des caves Byrrh ; et après la réalisation des ateliers de cuisine pédagogiques et de mixologie, l’exécution des travaux de l’école de sommellerie va pouvoir démarrer sur 2020 ; ainsi que la poursuite du schéma de randonnées pédestres qui compte 4 sentiers déjà labellisés.

- et de soutien au monde agricole : irrigation des vignes.

La croissance verte : avec le maintien de la réduction des consommations d’énergie répondant à une programmation pluriannuelle de modernisation de l’éclairage public sur le territoire, et l’engagement de la collectivité par sa candidature retenue à l’appel à projet « Territoire à Energie Positive pour la Croissance Verte «  (TEPCV). La phase de réalisation des travaux liés se poursuit sur ce nouvel exercice.

 

 

La préservation de l’environnement et du cadre de vie des habitants avec les investissements liés à l’aménagement rationnel du territoire et travaux divers sur les communes membres, ou liés à l’assistance financière par le biais des fonds de concours.

L’année 2020 prévoit à destination des communes, la réhabilitation de salles de la Villa Palauda, à Thuir, les aménagements d’entrées et de traversées de villes à Tordères ou Banyuls dels Aspres, ou encore la finalisation du bistrot de pays à Oms. Concernant les structures propres à la Communauté, sont également projetés la phase de réalisation de l’école de sommellerie, l’aménagement d’un accueil  de loisirs Adolescent, la modernisation nécessaire des outils de travail tel que la numérisation ou l’informatisation, et encore la mise en place des ateliers numériques à destination de la population.

 

 

  investissement

 

Comprendre le budget